10 astuces pour améliorer son SEO

shape
shape
shape
shape
shape
shape
shape
shape

Le nombre de sites internet indexés sur internet bondit d’année en année. La conséquence, c’est qu’il devient de plus en plus difficile d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche sur des requêtes intéressantes. Les techniques SEO classiques ne sont plus toujours suffisantes pour améliorer réellement et durablement son référencement et doper le trafic naturel. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons dans cet article 10 astuces SEO originales et vraiment très efficaces. Ces astuces qui sortent de l’ordinaire peuvent intéresser tous les types de sites (site vitrine, site e-commerce…).

astuces seo booster trafic naturel organique

Astuce #1 – Créer des contenus « linkable »

Les backlinks sont essentiels dans le SEO. Plus un article bénéficie de backlinks de qualité, plus il a de chance d’être bien positionné dans les moteurs de recherche. Le problème, c’est qu’obtenir des backlinks – ou plutôt de « bons » backlinks – n’est pas facile.

Comment produire des contenus « linkable », c’est-à-dire propices au partage et aux backlinks ? Pour cela, vous devez produire des contenus riches, originaux, pertinents et en même temps en lien avec votre secteur d’activité. Ce qui suppose de commencer par se demander : quelles sont les idées, les contenus qui marchent et qui intéressent les gens dans mon secteur d’activité ou sur ma thématique ? Pour répondre à cette question, vous avez un allié de poids – sans jeu de mot : BuzzSumo. Ce logiciel peut être utilisé de différentes manières, mais il peut notamment permettre de trouver les contenus populaires par thématiques ou par secteur. La popularité est calculée en fonction du nombre de partages sur les réseaux sociaux. Le fonctionnement du BuzzSumo est très simple. Il suffit de taper un sujet ou un domaine d’activité dans le moteur de recherche :

astuces seo booster trafic naturel organique

Si l’on tape « chirurgie plastique » :

astuces seo booster trafic naturel organique buzzsumo 2

Plusieurs options de filtrage très utiles sont disponibles dans la colonne de gauche (vous ne pouvez les utiliser que dans la version payante du logiciel). Vous pouvez en un coup d’oeil prendre connaissance des sujets qui « buzzent » et qui intéressent beaucoup votre cible. Vous pouvez aussi voir les formats d’articles qui marchent le mieux, les angles les plus efficaces, etc. Ces recherches sur BuzzSumo peuvent vous permettre de trouver LE format susceptible d’intéresser le plus les internautes ou les blogueurs : un article texte classique, une infographie, une vidéo, un guide, une enquête, une critique, un tableau, une liste, une étude de cas, une interview, une cheklist, un tutoriel, un webinar, un podcast ou même un petit logiciel.

Pour être vraiment « linkable », il faut que le sujet de votre contenu résolve un problème qui n’a pas encore de réponse pertinente ou approfondie sur internet. Il faut que le problème soit rencontré par de nombreux internautes. Une fois que vous avez trouvé les sujets populaires, le format le plus pertinent et le problème, il ne reste plus qu’à concevoir le contenu en question, en pensant à bien le promouvoir une fois publié (sur les réseaux sociaux notamment).

Astuce #2 – Acquérir des sites existants

Cette astuce est très peu connue, malgré son efficacité avérée. La méconnaissance de cette technique a une raison : on s’imagine souvent qu’acheter un site implique de débourser des sommes colossales. En réalité, il est possible d’acquérir des sites existants pour quelques centaines d’euros ou quelques milliers d’euros. Bien sûr, c’est tout de même une somme. Mais cela ne représente que le coût de quelques jours (ou au pire de quelques semaines) de collaboration avec un consultant SEO. Le retour sur investissement de l’achat de sites internet est souvent étonnant, dans le bon sens du terme. L’idée, c’est d’acheter un petit site en lien avec votre thématique et de le faire migrer sur votre nom de domaine.

Voici les principaux avantages de la manoeuvre :

  • Vous récupérez le trafic du site acheté.
  • Vous récupérez les backlinks du site acheté.
  • Vous enrichissez le contenu de votre site.
  • Vous bénéficiez des positions SEO du site acheté.
  • Vous récupérez éventuellement la mailing list du site acheté.

La valeur monétaire d’un site internet est parfois difficile à estimer. Pour trouver un prix qui s’approche de la valeur réelle du site, il faut partir des revenus générés par le site en question. On estime en général qu’un prix juste correspond au double des recettes annuelles du site. Un site qui rapporte (en revenus publicitaires ou autres) 5 000 euros par mois vaut en gros 100 000 euros. C’est la manière la plus réaliste d’estimer la valeur d’un site quel qu’il soit, même s’il y a toujours d’autres facteurs qui entrent en ligne de compte (notamment la popularité du site sur les réseaux sociaux ou le nombre d’inscrits à la newsletter).

Remarque : ciblez des sites qui ont un lien avec votre thématique, proposant des contenus de qualité, disposant de bons backlinks, avec un trafic consistant, etc. Utilisez des outils comme SEMrush ou Ahrefs pour évaluer la qualité des sites.

Astuce #3 – Travailler à fond sur la promotion de vos « gros » contenus

Il est très pertinent de publier de manière plus ou moins régulière des « gros » contenus, c’est-à-dire des articles dépassant les 1 500 mots, des vidéos très travaillées, des infographies, des baromètres, de longues interviews, etc.. Ces contenus approfondis peuvent contribuer à tirer le trafic de votre site et à crédibiliser votre site internet. Malheureusement, il est très fréquent que les webmasters ne prennent pas suffisamment la peine de promouvoir ces contenus à fort potentiel, pensant que leur qualité intrinsèque suffira à générer des partages. Au contraire, plus que tous autres, les gros contenus doivent faire l’objet d’une vraie promotion. Il existe plusieurs manières de promouvoir un contenu :

  • Le partager manuellement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) et planifier plusieurs partages (grâce à des outils comme Hootsuite ou TweetDeck).
  • Le partager intelligemment dans des commentaires de blogs ou sur les forums.
  • Rédiger un ou deux articles invités avec un lien vers la page que vous souhaitez promouvoir. Par exemple, si vous publiez un comparatif complet entre Magento et Prestashop, vous pouvez écrire un ou deux articles invités de 500 mots posant le problème et avançant quelques idées, en renvoyant pour aller plus loin vers votre comparatif complet. Bien sûr, l’article invité, pour être crédible et accepté, doit avoir de la substance.

Astuce #4 – Apparaître dans des Featured Snippets

Les Featured Snippets, ce sont les blocs qui apparaissent tout en haut des résultats de Google sur les requêtes interrogatives (questions, « définition + mot-clé » ou tout simplement « mot-clé »). L’objectif des featured snippet est de donner tout de suite une réponse à l’internaute, en extrayant une partie du contenu d’une page qui donne justement la réponse à la question. On parle d’ailleurs de « réponses directes ». Avec les featured snippet, Google, de moteur de recherche, devient un moteur de réponse. Dans beaucoup de cas, c’est Wikipédia qui est cité dans le featured snippet :

astuces seo booster trafic organique naturel featured snippet

Mais de plus en plus de sites autres que Wikipédia font leur apparition dans ce bloc :

astuces seo booster trafic naturel organique featured snippet 2

Apparaître dans des featured snippets est évidemment un facteur de visibilité considérable pour les sites. La grande question, c’est de savoir comment apparaître dans les featured snippets. Pas facile de répondre à la question dans la mesure où le déploiement des featured snippets est assez récent. On peut quand même avancer plusieurs remarques :

  • Le contenu des featured snippets est très souvent tiré par Google du premier résultat (ou deuxième et troisième résultats). Dans la capture d’écran ci-dessus, on voit que l’article d’April est le premier résultat.
  • On observe que les mots-clés sont plus importants que les liens pour être référencé dans un featured snippet. Un conseil : faites apparaître dans votre contenu plusieurs fois la question. Pour apparaître dans le featured snippet sur la requête « Qu’est-ce qu’un logiciel », placez plusieurs fois la question « Qu’est-ce qu’un logiciel » dans votre article.
  • Ne ciblez pas des requêtes trop concurrentielles, du type « qui est barack obama » ou « content marketing ».
  • Dans votre contenu, répondez le plus vite possible à la question. Idéalement, répondez-y dans le chapô et aussi sous votre premier H2 (= au début du premier paragraphe), en reformulant et développant.

Le petit plus : il est possible, grâce à des outils comme Neocamino de définir les mots-clés sur lesquels vous pouvez vous positionner pour espérer arriver en position 0. Des mots-clés pertinents avec votre activité et peu concurrentiels. Cela vous permettra d’identifier vos différentes opportunités et d’enrichir et de revoir la structure de vos contenus qui se positionnent dans les premiers résultats.

Astuce #5 – Créer plusieurs contenus autour d’un même thème

L’idée est simple : il s’agit d’écrire plusieurs articles gravitant autour d’un même thème. Si vous vendez des aliments bio, un thème pourrait être « les légumes bio ». Il existe des dizaines de contenus intéressants à rédiger sur ce thème :

  • Qu’est-ce qu’un légume bio ?
  • Comment choisir ses légumes bio ?
  • Comment trouver une AMAP près de chez soi ?
  • Où acheter ses légumes bio ?
  • Comment se procurer des légumes bio rares ?
  • Comment cuisiner des légumes bio ?
  • Quels sont les avantages des légumes bio ?
  • Où trouver des paniers de fruits et légumes bio près de chez soi ?
  • Les 10 légumes bio qui ont la côte.
  • Pourquoi les légumes n’ont plus de goût ?

Les sujets sont légion. Pour avoir des chances de se positionner correctement dans les moteurs de recherche, un seul article ne suffit pas. Créer plusieurs articles autour d’un même contenu permet de faire graviter autour du mot-clé principal des mots-clés secondaires. Chaque mot-clé, par sa connexion avec les autres, acquerra individuellement plus de poids. Cela permet aussi de faire des liens internes entre les différentes pages abordant le thème.

Remarque : le thème peut très bien ne pas être un mot-clé en tant que tel. Les articles peuvent par exemple graviter autour du thème des astuces pour ne plus se faire arnaquer par les banques. Le thème, ici, n’est pas forcément réductible à un mot-clé. Il faut adopte une approche sémantique et pas seulement « keyword-oriented ».

astuces seo booster trafic naturel organique cluster topic

Astuce #6 – Nouer des partenariats avec des communautés en ligne

Les communautés de fans se sont beaucoup développées ces dernières années. Il en existe dans toutes les thématiques ou presque : les vêtements, les produits de beauté, le cinéma, les jeux vidéo, les produits bio, les voyages, etc. Dans cette astuce, il s’agit de nouer des partenariats avec des communautés de fans qui gravitent autour de thématiques proches des vôtres afin de promouvoir à travers elles vos services ou vos produits. Vous commercialisez des vêtements fashion ? Pourquoi ne pas chercher à contacter les communautés d’amateurs et d’amatrices de vêtements fashion ? En gros, c’est l’idée.

Devenir partenaire de communautés de fans est une astuce très efficace en général pour créer des backlinks ou partager vos produits. Vous pouvez même utiliser dans certains cas les communautés de fans pour vendre vos produits (certaines communautés de fans intègrent un espace boutique). Bien sûr, cette astuce n’est pas duplicable pour toutes les activités. Cela concerne principalement les sites e-commerce. Encore que : si vous êtes un site gravitant autour de la thématique de l’écologie, vous pourriez très bien essayer de contacter des communautés de personnes sensibilisées à cette cause et récolter quelques backlinks.

Exemple de la communauté de fashionistas Lookbook.nu qui met ici en avant des produits Timberland :

astuces seo booster trafic organique naturel community hijacking

Le partenariat peut consister à offrir à cette communauté certains de vos produits en échange d’articles, de photos ou de liens sur son site. Pour trouver une communauté de fans en lien avec votre secteur d’activité, votre positionnement et vos produits/services, la solution la plus simple consiste à utiliser les moteurs de recherche (Google par exemple). Vous pouvez aussi chercher des influenceurs et animateurs de communautés via des logiciels comme BuzzSumo (logiciel dont nous avons parlé tout à l’heure).

Astuce #7 – Mettre à jour vos anciens contenus et les republier

Alimenter un site en contenus réguliers est une des clés du SEO. Google adore le contenu. Mais bien souvent vos anciens contenus tombent dans l’oubli et se perdent dans l’architecture de votre site. Un article de blog très ancien est rarement accessible en moins de trois clics, ce qui pose un problème au niveau de l’équilibre de l’arborescence de votre site. Vos anciens contenus deviennent inaccessibles – aussi bien par vos visiteurs qui doivent cliquer parfois plus de 10 fois s’ils veulent atteindre le contenu (ce qu’ils ne font pas) que par les robots des moteurs de recherche.

D’où l’importance de mettre à jour vos anciens contenus et de les republier. Surtout s’il s’agit de contenus pertinents et qui conservent une certaine actualité. Mettre à jour un ancien contenu (un ancien article par exemple) consiste à rajouter des paragraphes, à enrichir le contenu général, à mettre à jour les références, les liens, et enfin à changer la date de publication. Cela prend du temps, à l’évidence. Mais c’est souvent plus payant que d’écrire un tout nouvel article sur le même sujet. Le jeu en vaut donc la chandelle. La republication d’un article de blog permet de le faire réapparaître tout en haut de votre blog feed.

Les résultats en termes de positionnement SEO et de trafic peuvent être vraiment impressionnants (Sources : Hubspot) :

astuces seo booster trafic organique naturel republication postsg

Astuce #8 – Booster les contenus de votre site qui ne performent pas

Cette astuce rejoint la précédente dans la mesure où il s’agit là encore de travailler sur de l’existant. Non pas créer de nouveaux contenus, mais modifier et travailler les contenus déjà existants. Tout le monde a en tête ce constat, cette réalité : le trafic naturel d’un site internet est alimenté en général par un petit nombre d’articles performants. Sur certains sites, 3% des articles génèrent 70% du trafic. Les ordres de grandeur peuvent même être encore plus impressionnants. Ces statistiques sont éloquentes et parlent surement à beaucoup d’entre vous (Sources : Hubspot) :

astuces seo booster trafic organique naturel booster contenus

Cette réalité ne doit pas conduire à la lamentation. Au contraire, elle signale de belles opportunités. Voici les étapes à suivre pour tirer profit de ceci et booster vos posts qui ont du potentiel mais ne ramènent pas/plus de trafic. Premièrement, rendez-vous dans Google Search Console et dans Trafic de recherche ==> Analyse de la recherche. Sélectionnez, en utilisant le filtre « Position » les posts qui ont une position comprise entre 10 et 25 :

astuces seo booster trafic organique naturel booster contenus search console

Vous n’aurez pas le temps de booster tous vos contenus non-performants. L’idée, c’est de booster les contenus qui ont un positionnement assez intéressant et qui peuvent facilement gagner quelques places pour gagner en visibilité. L’objectif, en visant les positions 10-25 est de remonter les posts qui apparaissent sur ces mots-clés sur la première page de Google. Pour connaître les pages qui se positionnent sur les mots-clés, cliquez sur le mot-clé en question et  ensuite sur le bouton « Pages » :

astuces seo booster trafic organique naturel booster contenus search console pages

Une fois que vous avez sélectionné toutes les pages qui se positionnent sur un mot-clé positionné entre la 10ème et la 25ème place dans Google, il va falloir les retravailler afin de les booster. Ce qui suppose :

  • De rajouter des liens internes sur les pages à booster. N’hésitez pas à linker vers des articles postérieurs aux pages que vous souhaitez rebooster.
  • De rajouter des liens internes sur vos « pages phares » qui dirigent vers les pages que vous souhaitez booster. Attention, pour être efficaces, vos liens internes doivent être pertinents – ce qui suppose notamment une optimisation des ancres.
  • De rajouter des contenus et de mettre à jour l’article (voir astuce précédente).

Astuce #9 – Trouver les questions que votre cible se pose

Les internautes ne tapent pas simplement des mots-clés dans Google et autres (du type « restaurant italien arcachon » ou « résultats golden globes 2013 »). Il arrive que les internautes posent des questions en toutes lettres du type :

  • Quel est le vainqueur coupe du monde 1986
  • Comment s’appelle premier film star wars
  • qu’est-ce que le marketing relationnel
  • Etc.

Il peut être très efficace de construire des contenus autour de questions fréquemment posées par votre cible. Un post peut très bien être construit autour d’une question plutôt que d’un mot-clé. Cette technique permet à la fois de faire venir sur votre site du trafic très qualifié, mais aussi de vous positionner sur des requêtes moins concurrentielles. Il est plus facile de se positionner sur « quelles sont les différentes variétés de pomme  » que sur « variétés de pomme ».

Exemple avec la requête « pourquoi la terre tourne sur elle même » (Wikipédia n’arrive qu’en troisième place) :

astuces seo booster trafic naturel organique questions mots cles

Cela suppose de chercher et de trouver les questions que se posent votre cible. Il existe plusieurs outils pour vous aider dans cette voie, comme par exemple Quora. Quora est un réseau social qui permet de trouver facilement la réponse à des questions fréquemment posées. Les réponses sont rédigées par les utilisateurs eux-mêmes (un peu sur le modèle participatif de Wikipédia d’ailleurs). Pour trouver des questions associées à des mots-clés, il suffit de taper le mot-clé en question dans la barre de recherche. Quora vous propose ensuite toute une série de questions en rapport avec le mot-clé. Seul inconvénient de Quora : il est disponible uniquement en anglais. Exemple avec le mot-clé « biking » :

astuces seo booster trafic organique naturel quora

Il existe un outil encore plus performant pour vos recherches : « Answer The Public« . Il a en plus le mérite d’être disponible en français. Le principe est simple : vous tapez un mot-clé dans la barre de recherche et Answer The Public vous propose les principales questions relatives à ce mot-clé. C’est le même procédé que Quora, sauf que la manière dont sont proposées et organisées les questions est très efficace et visuellement impressionnante :

astuces seo booster trafic organique naturel answer the question

Ces deux outils sont entièrement gratuits.

Un conseil : faites d’une pierre deux coups et choisissez des questions qui contiennent un mot-clé important. Pour reprendre l’exemple précédent : dans « Quelles sont les différentes variétés de pommes », il y a « variétés de pommes ».

Astuce #10 – Transcrire le contenu de vos vidéos

Les contenus vidéos apportent une réelle valeur ajoutée à un site internet. Ils permettent de créer de l’engagement et de constituer une communauté autour de votre service ou de votre marque. Le problème, dans une vidéo, c’est qu’il n’y a pas de textes. Par définition… D’un point de vue SEO, la vidéo n’est pas un format idéal, surtout si vos vidéos ne sont pas hébergées sur YouTube (service qui appartient, rappelons-le, à Google). Il existe une solution pour régler ce problème : transcrire intégralement le contenu de la vidéo. Cela permettra de générer beaucoup plus de trafic organique sur vos contenus vidéos de qualité. Moz utilise très bien cette technique pour la transcription de ses « Whiteboard Friday« .

astuces seo booster trafic organique naturel transcription video moz

Cette astuce fonctionne aussi pour les webinars. MyFeelBack par exemple propose des synthèses écrites de ses webinars. Transcrire le contenu d’une vidéo ou synthétiser les points évoqués à l’occasion d’un webinar comporte un coût en termes de temps. Mais cette technique permet de faire apparaître dans les résultats de recherche des contenus pertinents et d’améliorer le trafic de vos vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *